Добірка наукової літератури з теми "Arboriculture fruitière – Occitanie (France)"

Оформте джерело за APA, MLA, Chicago, Harvard та іншими стилями

Оберіть тип джерела:

Ознайомтеся зі списками актуальних статей, книг, дисертацій, тез та інших наукових джерел на тему "Arboriculture fruitière – Occitanie (France)".

Біля кожної праці в переліку літератури доступна кнопка «Додати до бібліографії». Скористайтеся нею – і ми автоматично оформимо бібліографічне посилання на обрану працю в потрібному вам стилі цитування: APA, MLA, «Гарвард», «Чикаго», «Ванкувер» тощо.

Також ви можете завантажити повний текст наукової публікації у форматі «.pdf» та прочитати онлайн анотацію до роботи, якщо відповідні параметри наявні в метаданих.

Дисертації з теми "Arboriculture fruitière – Occitanie (France)":

1

Espinoza, Christian. "Approche métabolomique non-ciblée pour révéler les réponses métaboliques des prunus à l'infection par le PPV, conduisant au développement d'un outil de détection innovant pour la détection précoce de la maladie de la sharka et la sauvegarde des vergers en Occitanie." Thesis, Perpignan, 2022. http://www.theses.fr/2022PERP0018.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
La maladie de la sharka, causée par le Plum pox virus (PPV), est responsable d’importantes pertes économiques chez les Prunus. Toutefois, aucun traitement préventif ou curatif n’est à ce jour disponible et peu de sources de résistance naturelle ont été retrouvées. En France, une approche prophylactique, qui repose essentiellement sur la détection et l’élimination rapide des arbres infectés, a été adoptée afin de réduire la propagation du virus. Néanmoins, certaines contraintes technico-économiques ne permettent pas la détection précoce et efficace du PPV à grande échelle par des méthodes conventionnelles. Le département des Pyrénées Orientales (France) est le plus touché par cette maladie (85% des contaminations). Ces enjeux ont motivé la création du projet Antishark, issu d'une collaboration entre AkiNaO, l'Université de Perpignan Via Domitia, la FDGDON66 et les producteurs locaux. L'objectif du projet consiste à développer une méthode innovante de détection précoce, en ciblant les réponses métaboliques de Prunus persica à un stade précoce de l'infection. Par conséquence, deux études en conditions contrôlées utilisant une approche métabolomique non-ciblée (UHPLC-HRMS) ont été réalisées. Cette approche constitue un outil prometteur pour mettre en évidence les interactions métaboliques entre le PPV et son hôte. Dans une première étude, la réponse métabolique globale à l'infection par le PPV (souches Dideron et Marcus), intégrant les feuilles symptomatiques et asymptomatiques, a permis de discriminer les profils métaboliques provenant de feuilles infectées par le PPV et de feuilles saines. Bien qu’il existe une réponse commune aux deux souches, des différences métaboliques ont également été révélées, mettant en évidence des altérations métaboliques souche-dépendante. De fait, cette observation pourrait amener à terme, la possibilité d’identifier la ou les souches virales responsables d’une infection. De plus, il est possible de discriminer les plants infectés par le PPV (feuilles symptomatiques et asymptomatiques) des plants sains et des plants infectés par un autre virus phytopathogène. Ces observations suggèrent l’existence d’une réponse spécifique potentielle à la maladie de la sharka. L’ensemble de nos résultats corroborent l'hypothèse selon laquelle les arbres asymptomatiques mais infectés par le PPV, pourraient être détectés via les altérations métaboliques provoquées le virus. Par ailleurs, les réponses métaboliques observées sur les feuilles asymptomatiques pourraient être considérées comme des réponses précoces, déclenchées avant l’apparition des symptômes. Dans un deuxième temps, des altérations métaboliques précoces, avant l’apparition des symptômes sharka, ont été confirmées par une étude cinétique et ce, malgré des tests moléculaires négatives (RT-qPCR). Nos résultats indiquent que la détection précoce des plantes infectées par le PPV, en ciblant les réponses métaboliques de Prunus persica, est de facto une stratégie prometteuse. Finalement, des corrélations statistiques entre les deux études ont été retrouvées. Bien que les cultivars présentent des profils métaboliques significativement différents, certaines variables discriminantes sont communes entre les différents cultivars testés (GF-305, nectarine jaune, pêche jaune) et également entre les différents stades d’infection du virus (symptomatique et asymptomatique). Cependant, une co-infection PPV et oïdium observée le long de l’étude cinétique en conditions contrôlées, serait susceptible d’altérer l'impact de l'infection par le PPV. Par conséquent, une nouvelle étude cinétique sans co-infection est en cours pour confirmer ou infirmer ces observations. De plus, l'identification de biomarqueurs liés à la maladie, également en cours, permettrait de mieux comprendre les interactions métaboliques entre la pêche et le PPV. Enfin, d'autres expérimentations en conditions naturelles sont en cours afin d'évaluer la robustesse de nos potentiels biomarqueurs
Sharka disease, caused by Plum pox virus (PPV), is responsible for significant economic losses in Prunus. However, no preventive or curative treatments are currently available and only a few sources of natural resistance have been found. In France, a prophylactic approach has been adopted in an attempt to limit the spread of the PPV, which is essentially based on the rapid detection and removal of infected trees. However, certain technical and economic limitations do not allow the early andeffective detection of PPV on a large scale by conventional methods. The department of Pyrénées Orientales (France) is the most affected by this disease (85% of infections). These issues motivated the creation of the Antishark project, which is the result of a collaboration between AkiNaO, the University of Perpignan Via Domitia, FDGDON66 and local producers. The objective of the project was to develop an innovative method of early detection, targeting the metabolic responses of Prunuspersica at an early stage of the infection. Consequently, two studies under monitored conditions using an untargeted metabolomics approach (UHPLC-HRMS) were carried out. This approach is a promising tool to reveal the metabolic interactions between PPV and its host. In a first study, the global metabolic response to PPV-infection (Dideron and Marcus strains), including symptomatic and asymptomatic leaves, allowed the discrimination of metabolic profiles from PPV-infected and healthy leaves. Although there was a common response between the two strains, metabolic differences were also revealed, notably highlighting strain-specific metabolic alterations. In fact, this novel result could eventually lead to the possibility of identifying the viral strain(s) responsible for the infection. Furthermore, it was possible to discriminate PPV-infected plants (symptomatic and asymptomatic leaves) from healthy plants and from plants infected by another plant pathogenic virus. These observations suggest the existence of a potential specific response to the sharka disease. Based on all these findings, the hypothesis that asymptomatic PPVinfected trees could be detected through virus-induced metabolic alterations is supported.Furthermore, the metabolic responses collected from asymptomatic leaves could be considered as early responses to PPV-infection, i.e., before the appearance of symptoms. In a second step, early metabolic alterations, before the appearance of sharka symptoms, were confirmed by a kinetic study, despite negative molecular tests (RT-qPCR). Our results indicate that early detection of PPVinfected plants by targeting metabolic responses in Prunus persica was a promising strategy. Finally,statistical correlations between the two studies were found. Although the cultivars showed significantly different metabolic profiles, some discriminant features were common between the different cultivars tested (GF-305, yellow nectarine, yellow peach) and also between the different stages of the virus infection (symptomatic and asymptomatic). Nevertheless, a co-infection of PPV and powdery mildew observed during the kinetic experiment under monitored conditions could alter the impact of PPV-infection. Consequently, a new kinetic study without co-infection, is ongoing to confirm or refute these first observations. In addition, the identification of biomarkers related to the sharka disease, also in progress, would provide a betterunderstanding of the metabolic interactions between peach and PPV. Finally, other experiments under natural conditions are underway to evaluate the robustness of our potential biomarkers
2

Paratte, Réjane. "Produire avec la nature : ou comment la production intégrée recompose les agents biologiques, chimiques et humains dans une arboriculture marchande." Paris, EHESS, 2012. http://www.theses.fr/2012EHES0553.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Cette recherche s'interroge sur les relations nature/culture dans une agriculture industrielle: l'arboriculture fruitière en Suisse et en France. Elle examine les recompositions entre humains et non humains, qu'implique la production d'un fruit marchandise dans une démarche de réduction de pesticides, la production intégrée. Ce travail est centré sur les activités des producteurs: la mise en place du verger moderne et les défis parasitaires concomitants qui se présentent aux arboriculteurs, le travail de surveillance des vergers pour affronter ces défis, la mobilisation de processus biologiques et écologiques pour y répondre, le recours à des armes chimiques complétant ou se substituant à ces processus, et enfin la mise en marché des fruits. Ce travail révèle la complexité du défi que se donnent les arboriculteurs en production intégrée: revoir la protection des cultures en gardant le verger moderne, avec ses outils de lutte chimique et ses objectifs marchands, à l'origine de ses failles, tout en ajoutant des outils de lutte biologique et des objectifs environnementaux et sanitaires. La difficulté de lutter contre les ennemis fait apparaître une nature régie par le marché mais qui ne pourra jamais être totalement artificialisée, une nature capable d'évoluer au gré des facteurs humains et non humains, obligeant les arboriculteurs à s'adapter à leur tour
This research examines the nature/culture relationship within industrial agriculture, especially the production of fruit in Switzerland and France. It analyses the reconfiguration of human and non human agencies associated with the implementation of methods aimed at reducing the use of pesticides, namely integrated production. Drawing on an ethnographic work, the analysis focuses on the growers' activities: the establishment of modern orchards and the pests that challenge them, the key work of monitoring the orchard in order to address the risk of damages, the mobilization of processes based on natural functioning to address these pests, the use of chemical weapons supplementing or substituting these biological and ecological processes, and finally the marketing of fruits. This work reveals the complexity of the challenges with which growers are confronted: integrated production requires rethinking crop protection practices while keeping tyhe modern orchard. Producing with nature therefore adds biological control tools and environmental and health objectives to existing chemical tools and market objectives which have brought about the vulnerability to pest. The difficulty of fighting against the enemies of the orchard reveals a concept of nature governed by the market but that can never be totally standardized, a nature that evolves according to human and non human actions forcing growers to adapt to these ever-changing conditions
3

Jooris, Anne. "Techniques intégrées en agriculture et pratiques de gestion des ressources, stratégies écologiques et stratégies d'acteurs : les perspectives de développement à travers le projet de l'arboriculture en Midi-Pyrénées." Toulouse 2, 1999. http://www.theses.fr/1999TOU20020.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Un projet régional de développement de la lutte intégrée en arboriculture est analysé pour éclairer la problématique de la diffusion des techniques alternatives aux modèles intensifs. Celle-ci est confrontée à une exigence d'adaptation à des milieux diversifiés et aux contraintes d'adoption des milieux sociaux utilisateurs. La stratégie de protection mobilise une ressource identifiée localement : un auxiliaire de la famille des phytoseiidés, prédateur des acariens ravageurs. Ce choix d'une espèce peu référencée résout le problème phytosanitaire qui a justifié le changement de système de protection, mais avec des contraintes de surveillance liées à son intervention tardive sur le ravageur. La réduction de celles-ci est l'objet d'une étude de l'impact des itinéraires techniques recommandés, sur la dynamique du milieu verger. L'espèce choisie pourrait avoir une intervention préventive en associant d'autres choix de gestion aux ajustements de produits. L'objectif de diffusion de masse apparaît contradictoire avec une présentation de la complexité. Il conduit à établir un consensus entre les acteurs du réseau adaptateur, sur une stratégie unitaire permettant de rassembler les stratégies commerciales dans la filière. L'autonomie des producteurs est limitée par une estimation des contraintes sous un seul point de vue, fondé sur la valorisation du produit. L'analyse de la diversité des pratiques et des attentes des agriculteurs, explique qu'un même mode d'évaluation entre ressources et contraintes ne répond pas à la diversité des modalités d'appropriation et des représentations du métier, et qu'il conduit à une sous valorisation de la dynamique des milieux. Cette interprétation de la difficulté d'articulation entre logiques des filières, et logique transversale de l'adaptation, est confirmée par une analyse d'expériences dans d'autres domaines. La prise d'autonomie des agriculteurs est un des éléments moteurs du changement, et celle-ci passe par leur participation à l'évaluation des leviers mobilisables dans les choix de gestion, qui ne se pose pas dans les mêmes termes pour tous. Ceci permet d'ouvrir le champ de l'adaptation et de mieux couvrir celui d'une démarche de précaution
This is the analysis of a regional project for the development of integrated fruit production pest control in order to explain the problems of circulating alternative techniques to the intensive models. Introducing the impact of the resource, a phytoseid predatory mite which is the pest control mainstay, is the means to consider the technical strategy from a double point of view. First, as a protection strategy which mobilizes a selection of identified resources in the orchard field, implying constraints that should be seen as a means of improvement (the intervention of the phytoseid predatory mite), and secondly, as a distribution strategy that mobilizes the levers of change in order to bring about the adoption of the new technical logic. The margins of progress for technical adaptation are evaluated by using pest control against the proliferation of acarids as an indicator. The choice of the resource-species is validated by research, but control improvement can rely on various ecological levers of the orchard universe dynamics, whereas these are taken into account as dissociated elements in the technical representation. The object of circulating technique, and having it taken inti account as a strategy for the network, induces one to simplify the message circulated. This is one with the object of making it easier for producers to have access to it, but also to obtain an agreement on a unified strategy on the part of the operators of regional production organizations. The fact that farmers' various practices and needs have been taken into consideration, explains why an identical system of evaluation between resources and constraints does not meet the diversity of appropriation modes, which are links up with the concepts of the profession, and leads to under valuation of the dynamics of different environments. The interpretation showing the difficulty there is an articulating between vertical approaches by product groups and transversal approaches of distribution and precautions is confirmed by the analysis of experiences made in other fields. Analysis of the levers of change on the part of orchard growers shows that they need to make their own evaluation of the levers that con be mobilized in order to become autonomous
4

Verbrugghe, Michel. "Contribution à l'analyse des microclimats au niveau de l'arbre de couverts forestiers et de parcelles agricoles entourées de brise-vent." Aix-Marseille 2, 1989. http://www.theses.fr/1989AIX23001.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Les themes etudies concernent l'analyse des echanges d'energie dans les basses couches de l'atmosphere en milieu agricole heterogene et leurs applications aux etudes de l'influence de structures vegetales arborescentes sur les modifications du climat regional et la formation de microclimats. Sont abordees successivement les echelles de l'arbre, de couverts forestiers et de parcelles agricoles entourees de brise-vent. A l'echelle de l'arbre sont analysees les variations des temperatures de surface de troncs d'arbres fruitiers en fonction de la hauteur au dessus du sol, l'orientation, la couleur, les conditions meteorologiques. A l'echelle de couverts forestiers, ce sont essentiellement les profils verticaux de vitesse du vent, de rayonnement global de temperature et d'humidite de l'air observes dans des peuplements de cedres qui sont presentes et discutes. La comparaison des profils microclimatiques mesures de facon simultanee en zone ouverte et dans la cedraie est egalement analysee. A l'echelle de parcelles agricoles entouree de haies brise-vent sont presentes et expliques les effets des brise-vent sur la formation de microclimats dans les regions du bocage breton et de la basse vallee du rhone. Sont analyses ici les effets aerodynamiques et radiatifs des haies sur les variations spatiotemporelles de la vitesse du vent, de la temperature et de l'humidite de l'air
An analysis of energy exchange in low levels of the atmosphere is made in heterogeneous agricultural lands, particulary about the influence of trees' structures on regional climatic modifications and on the making of microclimates. Successive scales are discussed from a tree throught forest canopies and to agricultural parcels surrounded of wind-breaks. At the level of a tree surfaces temperatures variations of fruit-trees are analysed in relation with height above the ground exposure, trunk colour and meteorological conditions. At the scale of forest canopies, particular attempt is made in analysis of wind speed, global radiation, air humidity and air temperature vertical profiles in two cedars'stands. Comparison of microclimate profiles measured simultaneously in open fields and inside cedars' canopies are also discussed. At the scale of agricultural parcels the microclimatic effects of wind-breaks in breton bocage and in low valley of the rhone are presented and explained. Special attention is made about aerodynamic and radiative effects of hedges on spaciotemporal variations of wind speed, air humidity and air temperature
5

Quellier, Florent. "Des fruits et des hommes : l'arboriculture fruitière en Ile-de-France : vers 1600-vers 1800." Rennes 2, 2001. http://books.openedition.org/pur/17473.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Dans les deux derniers siècles de l'Ancien Régime, les campagnes parisiennes connaissent un fort développement des cultures fruitières. Cet essor naît de la rencontre entre une demande urbaine traditionnelle vivifiée par un fort engouement socio-culturel pour les fruits, et une paysannerie marchande dynamique ayant l'aptitude pour y répondre. Dès lors, les cultures fruitières deviennent un puissant vecteur de rencontres sociales pour les communautés d'habitants s'y adonnant. Le jardin fruitier ornant toutes les maisons des champs des privilégiés devient un véritable creuset culturel dans lequel il est possible de travailler sur les relations entre la Ville, la Cour et le Village, d'étudier l'influence des élites de la fortune et de la naissance sur les techniques horticoles et les variétés cultivées localement mais aussi, celle de la paysannerie sur les privilégiés selon une imitation sociale qui ne saurait être uniquement descendante. Ainsi, à la charnière entre l'histoire économique et sociale et l'histoire culturelle, entre le monde rural et le monde urbain, cette étude propose une approche des sociétés rurales sous un nouvel angle : partir d'une production, et non d'un groupe socio-professionnel, partir des campagnes parisiennes et non de Paris, rend possible la recherche des spécificités crées dans une société traditionnelle par le développement d'une culture. Une gestion et une perception originales du temps, un arbre fruitier inscrivant un ordonnancement du monde et une rationalité de pays de cocagne dans le paysage, ou l'ouverture du village sont autant de réponses à la recherche de ces spécificités
In the last two centuries of the AncienRégime the Parisian countryside saw a strong development in the cultivation of fruit trees. This growth came about due to the combination of a traditional urban demand enliveend by a strong socio-cultural liking for fruit and a dynamic merchant peasantry having the means to respond. From then on fruit tree cultivation became a powerful vector of social interaction for the communities involved. The orchard adorning the country houses of the privileged became a true cultural melting pot. From this base it is possible to examine the relationships between Town, Court and Village, to study the influence of the elites, both by wealth and by birth, on horticultural techniques and the varieties cultivated locally, and also the influence of the peasantry upon the privileged according to a social imitation which is not uniquely descendant. Situated at the junction between economic and social history and cultural history, between the rural and urban worlds, this thesis offers an approach to rural societies from a new angle : from the point of view of production rather than socio-professional group, and from that of the Parisian countryside rather than from Paris, making possible the identification of specific chatacteristics in a traditional society by the development of a specific cultivation. Answers from this research are to be found in an original management and perception of time, a fruit tree inscribing a certain world order and rationale of 'land of plenty' in the countryside, and the opening up of the village
6

Nesme, Thomas. "Utilisation de modèles agronomiques pour analyser les pratiques des agriculteurs : application à l'irrigation et à la fertilisation azotée en vergers de pommiers au sein d'une petite région." Montpellier, ENSA, 2004. http://www.theses.fr/2004ENSA0017.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Avec le développement de normes de production, les agriculteurs sont de plus en plus appelés à modifier et justifier leurs pratiques. L’agronome peut les aider en analysant les pratiques resituées au sein du « système » sol-plante-technique que constitue le champ cultivé. L’analyse des pratiques, recueillies dans des cahiers d’exploitations, peut être menée en les comparant à une référence, formalisée ici par un modèle agronomique. Cette démarche a été mise en œuvre pour les vergers de pommier de la région de Mauguio-Lunel et appliquée à l’irrigation et la fertilisation azotée. Les modèles agronomiques choisis étaient constitués (i) d’une série de bilans azotés statiques de complexité croissante dans leur description des processus biophysiques pris en compte et (ii) d’un modèle de dynamique d’eau et d’azote en sols de vergers couplé à des règles de décision permettant de générer des calendriers d’irrigation et de fertilisation. Les sorties de modèles, représentant des préconisations d’agronomes, ont été confrontées aux pratiques des agriculteurs. Cette confrontation a servi d’une part pour l’évaluation des pratiques culturales et d’autre part comme base de discussion lors d’entretiens avec les agriculteurs sur les déterminants de leurs pratiques. En terme de dose totale, les pratiques de fertilisation sont apparues en moyenne (i) proches des sorties du modèle de bilan statique le plus complexe, (ii) proches des sorties du modèle dynamique satisfaisant les besoins de la culture et tenant compte de façon significative des risques de lixiviation, et (iii) modulées selon la vigueur des vergers. En terme de fractionnement, les pratiques sont largement déterminées par les conceptions que se font les agriculteurs du rôle de l’azote. Les pratiques d’irrigation sont apparues largement sur-déterminées par les pratiques du traitement phytosanitaire et par le dispositif d’irrigation. Ce travail ouvre des perspectives sur l’interface agronomie/sciences sociales et sur l’articulation entre modèles décisionnels et modèles agronomiques.
7

Rouet, Marion. "Les potagers aristocratiques et royaux en Ile-de-France : (fin XVIIe - fin XVIIIe siècle)." Paris 13, 2011. http://www.theses.fr/2011PA131012.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Les potagers des domaines royaux et des maisons aristocratiques sont des jardins jugésindispensables en Ile-de-France car ils garnissent en fruits et en légumes la table des propriétaires en toute saison. Ils sont les témoins d'un changement de mentalité qui s'opère au sein de la société française d'Ancien régime entre la fin du XVIIe et la fin du XVIIIe siècle. Source de bien être alliant dépense physique et réflexion intellectuelle, ce jardin devient à la fin de la période étudiée le symbole de la décadence de la noblesse, à travers notamment lal uxueuse production contre-nature de primeurs. Les jardiniers et leur main d'oeuvre jouent donc un rôle primordial, sans oublier les matériaux et les outils à leur disposition. Les savoirs faire évoluent grâce à la recherche scientifique (botanique) conjuguée aux progrès techniques. Les serres chaudes deviennent incontournables à la fin du XVIIIe siècle et permettent de cultiver des plantes exotiques. Les cultures fruitières et potagères cherchent à satisfaire les exigences des seigneurs des lieux en matière de beauté et de goût (texture et saveur) afin de se distinguer ainsi des jardins de paysans. La notion d'esthétique se retrouve en effet dans le tracé du jardin, qui n'exclut pas la promenade, mais aussi dans la conduite des arbres fruitiers,qui habillent les murs et parent le jardin. La beauté du fruit entre également en compte dans le jardin et dans l'assiette. Le potager est donc un jardin à part entière, en lien étroit avec la maison, même s'il est parfois controversé. Il est soumis à la mode et il possède à ce titre une place au sein de la composition générale des parcs. Cette étude s'appuie sur les exemples de Versailles, Trianon, Fontainebleau, Compiègne, Meudon, Bellevue, Choisy, Sceaux,Chantilly, La Roche Guyon, L'Isle Adam, Pontchartrain, Chamarande et Méréville
Vegetables gardens of royal properties and aristocratic houses are gardens which are thought to be essential in the Ile-de-France region as they filled the owners’ table with fruits and vegetables all the year round. They were the witnesses of a change of mentality which took place within the French society during the Ancien Régime between the end of the seventeenth century and the end of the eighteenth century. A the end of the studied period, this garden, which was a source of well-being combining physical exercise and intellectual thought, became the symbol of the nobility’s decline, in particular through the luxurious and unnatural production of early fruit and vegetables. Gardeners and their labour forces thus played an essential role, bearing in mind the equipments and the tools at their disposal. The expertises developed thanks to scientific research (botany) combined with technical progresses. Hothouses became indispensable at the end of the eighteenth century and enabled to grow exotic plants. The fruit and edible cultivations tried to satisfy the demands of the lords of the places as far as beauty and taste (texture and flavour) were concerned in order to be thus distinguished from peasants’ gardens. The notion of aesthetic can be indeed found in the line of the garden, which does not exclude the walk, but it can also be found in the behaviour of fruit trees, which cover the walls and adorn the gardens. The beauty of the fruit also comes into play in both the garden and the plate. The vegetable garden is thus a full-fledged garden, in close connection with the house, even if it is sometimes controversial. It is subject to fashion and it has quite rightly a place within the general arrangement of parks. This study is based on examples from Versailles, Trianon, Fontainebleau, Compiègne, Meudon, Bellevue, Choisy, Sceaux, Chantilly, La Roche Guyon, L'Isle Adam, Pontchartrain, Chamarande and Méréville
8

Praly, Cécile. "Nouvelles formes de valorisation territoriale en agriculture : le cas de l’arboriculture de la moyenne vallée du Rhône." Thesis, Lyon 2, 2010. http://www.theses.fr/2010LYO20038/document.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
L’arboriculture de la Moyenne Vallée du Rhône, concurrencée par les pays à faible coût de production, subit une importante crise structurelle. Dans ce contexte, nous interrogeons les liens existants entre l’arboriculture et ses territoires. Ils peuvent en effet constituer des ressources mobilisées par les acteurs locaux pour développer des formes de valorisation territoriale.Le modèle productif historique de l’arboriculture de la Moyenne Vallée du Rhône, celui de bassin de production-expédition, est aujourd’hui remis en question par deux tensions opposées. La première, dite « centrifuge », est exercée par les principaux expéditeurs qui élargissent leur aire d’approvisionnement au-delà de celle du bassin de production pour être capables d’offrir des volumes de fruits standardisés satisfaisant à la demande des grands distributeurs. A l’inverse, un ensemble de tensions « centripètes » produisent un effet de morcellement interne au bassin, résultant des initiatives d’identification territoriale des fruits portées par les producteurs. A l’intersection de ces tensions, les arboriculteurs développent des stratégies pour maintenir la viabilité économique de leurs exploitations. La tendance est d’ajouter aux circuits d’expédition existants de nouveaux débouchés qui valorisent plusieurs proximités entre production et consommation. Nous décrivons ainsi des « circuits de proximité » pluriels et multi-scalaires, où interviennent différents types de professionnels (grossistes, détaillants, IAA), de consommateurs (habitants ou plus éloignés) et de modes de commercialisation. S’articulant entre concurrence et complémentarité au bassin de production-expédition, ces circuits bénéficient de soutiens de la part des collectivités territoriales. La conclusion de la thèse propose une caractérisation des différents circuits de proximité ainsi qu’un cadre théorique pour penser la diversité des formes de valorisation territoriale en agriculture
The fruit growing sector in the Middle Rhône Valley, competed by low-cost-production countries, faces a serious structural crisis. Then, we analyze the links between the arboriculture and its territories which can constitue resources mobilized as territorial valorization forms by local actors.The historic productive model of the arboriculture in the Middle Rhône Valley, the production-shipping basin, is now questioned by two rival forces. The first, called « centrifugal », is exercised by the main shippers who enlarge their supply area to be able to deliver large volumes of standardized fruits, relevant for the main retailers demand. In the opposite, some « centripetal » forces produce a fragmentation effect in the basin. These result from territorial identification initiatives for fruits, lead by the producers.Between these forces, farmers develop some strategies to maintain economic viability of their farms. They add to the existing shipping-circuits news outlets which valorize various proximities between production and consumption. We describe multi-scale « proximity circuits », including different types of the fruits supply chain actors, of consumers and marketing chanels. These circuits are shaped by competition and complementarity relationships with the basin of production-shipping. They benefit from the local communities supports.The conclusion of the research displays a characterization of the different proximity circuits and a theorical model to analyze the diversity of territorial valorization forms in agriculture

До бібліографії
Current page language: Ukrainian.
You might want to see the page in this language: English.
Change language