Добірка наукової літератури з теми "Protéine virale d'enveloppe L"

Оформте джерело за APA, MLA, Chicago, Harvard та іншими стилями

Оберіть тип джерела:

Ознайомтеся зі списками актуальних статей, книг, дисертацій, тез та інших наукових джерел на тему "Protéine virale d'enveloppe L".

Біля кожної праці в переліку літератури доступна кнопка «Додати до бібліографії». Скористайтеся нею – і ми автоматично оформимо бібліографічне посилання на обрану працю в потрібному вам стилі цитування: APA, MLA, «Гарвард», «Чикаго», «Ванкувер» тощо.

Також ви можете завантажити повний текст наукової публікації у форматі «.pdf» та прочитати онлайн анотацію до роботи, якщо відповідні параметри наявні в метаданих.

Дисертації з теми "Protéine virale d'enveloppe L":

1

Pastor, Florentin. "Etude des intéractions protéine-protéine entre l'enveloppe et la capside virale au cours de la morphogénèse du Virus de l'Hépatite B (VHB)." Thesis, Tours, 2019. http://www.theses.fr/2019TOUR3810.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Certaines phases tardives du cycle viral du Virus de l’Hépatite B (VHB) restent encore mal connues, comme l’assemblage de la particule virale. Il est connu que la capside formée par multimérisation de la protéine core autour de l’ADN viral acquiert ses trois protéines d’enveloppe (S, M, L) par bourgeonnement viral, cependant les signaux moléculaires impliqués restent mal identifiés. Pour explorer les interactions entre ces protéines virales, des approches comme la microscopie confocale et la réalisation de co-immunoprécipitations spécifiques ont été développées. Dans un contexte mimant ou non le cycle complet du VHB, ces approches montrent l’existence d’interactions spécifiques ciblant le domaine matrice (MD, protéine L) et le domaine d’interaction à la matrice (MBD, protéine core). Ces résultats, en accord avec les données de la littérature, permettent de préciser à un niveau moléculaire les interactions requises entre les protéines structurales au cours de la morphogenèse du VHB
Some late phases of the hepatitis B virus (HBV) cycle are still poorly understood, such as the viral particle assembly. It is known that the capsid formed by the multimerization of the core protein around the viral DNA acquires its three envelope proteins (S, M, L) by viral budding, however the involved molecular signals remain poorly known. To explore the interactions between these viral proteins, approaches such as confocal microscopy and the realization of specific co-immunoprecipitations have been developed. In a context that may or may not reflect the complete HBV lifecycle, these approaches show the existence of specific interactions between the matrix domain (MD, L protein) and the matrix interaction domain (MBD, core protein). These results, in accordance with the data in the literature, make it possible to specify at a molecular level the required interactions between structural proteins during the HBV morphogenesis
2

Desrames, Alexandra. "Etude de la structure de la petite protéine d'enveloppe du virus de l'hépatite B." Paris 7, 2014. http://www.theses.fr/2014PA077161.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
L'infection chronique par le virus de l'hépatite B (HBV) reste un problème de santé publique majeure à l'échelle mondiale puisqu'elle touche près de 300 millions d'individus. Le HBV est un virus à ADN de la famille des Hepadnaviridae, dont l'enveloppe du virion est composée de lipides d'origine cellulaire et de glycoprotéines transmembranaires de trois types, S-, M- et L-AgHBs. La protéine S- AgHBs, majoritaire dans l'enveloppe virale, est l'élément moteur de l'assemblage, et elle porte dans le domaine exposé à la surface des particules virales, un déterminant immunodominant appelé "déterminant- a" contre lequel la majorité des anticorps neutralisants sont dirigés. Ce déterminant antigénique est intimement associé à un déterminant du caractère infectieux qui assure l'interaction avec les sulfates d'héparane à l'étape initiale d'entrée. A ce jour, nous possédons très peu d'information sur la structure de la boucle antigénique (BAG) de la protéine S-AgHBs qui sous-tend le caractère antigénique et fonctionnel d'entrée virale. L'objectif du travail de thèse était d'obtenir des informations sur l'organisation tridimensionnelle du polypeptide BAG, afin de mieux comprendre son rôle à l'étape d'entrée virale. La première étape a été de déterminer la sous-unité minimale de l'enveloppe des particules virales, qui porte le déterminant-a, en utilisant une série d'anticorps monoclonaux spécifiques de ce déterminant. Nous avons montré que la plupart des anticorps étaient bien spécifiques d'épitopes conformationnels, qu'ils étaient neutralisants, et qu'ils réagissaient avec des formes dimériques de protéines S-AgHBs. La majorité des épitopes du déterminant-a sont donc présents sur des dimères de protéines S-AgHBs solubles. De plus, nous avons mis en évidence la présence de deux isoformes de dimères à la surface des particules virales, que nous pouvons distinguer par leur comportement électrophorétique en gel SDS et par leur réactivité avec les anticorps monoclonaux. Nous pensons que les deux isoformes de protéines S-AgHBs correspondent à deux combinaisons de ponts disulfures inter- ou intra-chaînes entre les nombreux résidus cystéine de la BAG. Dans le but d'obtenir des préparations homogènes et pures de dimères de protéines S-AgHBs comme substrat de cristallisation, nous avons suivi plusieurs stratégies : la production de la protéine S- AgHBs par traduction in vitro, la production dans Escherichia coli, et la purification de particules virales à partir de surnageant de culture de cellules Huh-7 ou de plasmas infectieux. La stratégie de purification de particules produites en culture de cellules Huh-7 est apparue la plus fiable en termes de qualité et rendement, et la plus adaptée à l'analyse de mutants de la protéine S-AgHBs
Chronic infection with the hepatitis B virus (HBV) represents a major public health concern worldwide because an estimated 300 million individuals are affected. HBV is the prototype of the Hepadnaviridae family, a DNA virus with an envelope consisting of cell derived lipids associated to three types of transmembrane glycoproteins: S-, M- et L-HBsAg. S-HBsAg, the most abundant in the viral envelope, is the driving force of viral particle assembly, but it also bears in its ectodomain, an immunodominant determinant, referred to as the a-determinant, against which most of the neutralizing antibodies are directed. This antigenic determinant is also closely associated to an infectivity determinant responsible for interacting with cell surface heparan sulfate at the initial step of viral entry. As of today, we have little information on the structure of the antigenic loop (AGL) of the S-HBsAg protein that underlies the antigenic and function at viral entry. The aim of this thesis project was to gather information on the three dimensional organization of the AGL polypeptide, for a better understanding of its function at viral entry. The first step of the study was to identify the minimum subunit of the viral envelope, which bears the a-determinant. This was achieved using a panel of monoclonal antibodies that are specific for the a-determinant. We have shown most of the antibodies were: i) directed to conformational epitopes, ii) neutralizing, and iii) reactive with the dimeric forms of S-HBsAg. We concluded that most of a-determinant epitopes are conserved on the soluble dimeric forms of S-HBsAg. Furthermore, we demonstrate the presence in the HBV envelope, of two isomers of S- HBsAg dimers, which can be separated by SDS-PAGE and identified by isomer-specific antibodies. We propose that the two isomers correspond to two distinct networks of disulfide bonds between the numerous AGL cystein residues. In an effort to obtain pure and homogenous preparations of S-HBsAg dimers, as substrate for crystallization, we adopted several strategies: i) production of S-HBsAg by in vitro translation, ii) production in E. Coli, and iii) the purification of viral particles from transfected Huh-7 cell culture medium or from infectious plasmas. The purification of S-HBsAg dimers from cell culture-derived particles clearly appeared as the strategy of choice, in terms quality and yield, and flexibility of the approach in case of S- HBsAg mutants analysis
3

Abou, Jaoude Georges. "Etude des protéines d'enveloppe du virus de l'hépatite B à l'étape d'entrée virale : utilisation du virus de l'hépatite Delta comme modèle expérimental." Paris 6, 2006. http://www.theses.fr/2006PA066331.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Le virus de l’hépatite B (HBV) est un virus enveloppé à ADN. Sa nucléocapside est incluse dans une enveloppe composée de lipides et des protéines d’enveloppe virales dénommées grande (L), moyenne (M), et petite (S). Une caractéristique unique du cycle de réplication de l’HBV concerne le mécanisme d’assemblage des virions. Ces derniers sont produits en quantités mineures par rapport à l’abondante production de particules sous-virales (PSV) dépourvues de nucléocapside, que l’on retrouve en majorité dans un sérum infectieux. Les PSV sont constituées de lipides d’origine cellulaire et des protéines d’enveloppe HBV. Ces dernières assurent la dynamique d’assemblage des particules lipoprotéiques et recrutent la nucléocapside pour l’exporter sous forme de virions. Elles ont aussi la charge d’adresser les virions spécifiquement à la surface de la cellule cible, l’hépatocyte humain. Par ailleurs, les protéines d’enveloppe HBV peuvent également véhiculer la ribonucléoprotéine du virus de l’hépatite delta (HDV), un virus satellite occasionnel d’HBV dépourvu de système de propagation. Mon travail de thèse a consisté à étudier la fonction des protéines d’enveloppe HBV à l’entrée virale en utilisant le modèle HDV, et les cellules sensibles HepaRG. Il a permis de mettre en place un système sensible et fiable pour l’étude des fonctions des protéines d’enveloppe HBV à l’entrée virale. L’utilisation de ce système a permis de démontrer un rôle indispensable à l’entrée virale HDV du groupement myristate lié à la protéine L en son extrémité N-terminale. En outre, il a permis d’identifier, sur les protéines d’enveloppe, un nouveau déterminant d’infectiosité situé dans la boucle antigénique (BAG). Ce domaine constitue la cible principale des anticorps neutralisants, et il porte 8 résidus cystéine qui semblent jouer un rôle majeur à l’infection. La BAG porte donc un site actif à l’entrée virale qui pourrait faire l’objet d’un ciblage spécifique par de nouveaux antiviraux.
4

Zidane, Nora. "Remaniements rationnel de la protéine d'enveloppe virale et de ses domaines pour la détection des infections à flavivirus et l'étude d'interactions avec ses récepteurs." Paris 7, 2013. http://www.theses.fr/2013PA077149.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
La protéine d'enveloppe des Flavivirus comprend 3 ectodomaines et un segment membranaire. J'ai caractérisé les propriétés de son domaine III (ED3) in vitro. J'ai mesuré la stabilité thermodynamiques d'ED3 par des expériences d'équilibres de dépliement, induits chimiquement ou thermiquement, et suivis par spectrofluorimétrie; augmenté la stabilité d'ED3 par des changements de résidus dans son coeur hydrophobe sans affecter son antigénicité; et montré qu'un domaine ED3 consensus des virus de la dengue (DENV) était hautement stable. La Protéine Ribosomale SA (RPSA) humaine comprend un domaine N-terminal replié et un domaine C-terminal désordonné. Nous avons quantifié leurs interactions avec les domaines ED3 de Flavivirus pathogènes, la laminine, l'héparine et un anticancéreux (EGCG) par des méthodes immunochimiques et spectrofluorimétriques in vitro. J'ai montré que les domaines-N ,et -C avaient à la fois des fonctions idiosyncratiques et des fonctions partagées, et que le domaine-C mimait l'héparine. J'ai déterminé la spécificité de serotype des IgMs dirigées contre le domaine ED3 d'un des 4 sérotypes de DENV en utilisant des sérums humains infectés ou non-infectes par DENV et une analyse par courbe ROC (Receiving Operator Characteristic). Ces sérums ont été testées en MAC-ELISA au moyen des 4 sérotypes d'un hybride dimérique entre ED3 et phosphatase alcaline d'E. Coli. La discrimination par ED3 entre sérums infectés par le DENV homotypique et sérums non-infectes variait avec le serotype; elle était maximale pour ED3 de DENV1 quel que soit le serotype infectant. Certains domaines ED3 discriminaient entre sérotypes de DENV. Des applications potentielles sont considérées
The envelope protein of Flaviviruses includes 3 ectodomains and a membrane segment. I have characterized the properties of its domain III (ED3) in vitro. I measured the thermodynamic stability of ED3 by experiments of unfolding equilibria, chemically or thermically induced and monitored by spectrofluorimetry; increased the stability of ED3 by changes of residues in its hydrophobic core without affecting its antigenicity; and showed that an ED3 domain, consensus for all the dengue viruses (DENV), was highly stable. The human Ribosomal Protein SA (RPSA) includes a folded N-terminal domain and a disordered C-terminal domain. We quantified their interactions with the ED3 domains of pathogenic Flaviviruses, laminin, heparin and an anticarcinogen (EGCG) by immunochemical and spectrofluorimétrie methods in vitro. I showed that the N- and C-domains had both idiosyncratic and shared fonctions, and that the C-domain mimicked heparin. We determined the serotype specificity of IgMs that were directed to the ED3 domain of each serotype of DENV by using DENV-infected or -uninfected human serums and a statistical analysis by receiving operator characteristic (ROC) curves. These serums were tested in MAC-ELISA with the 4 serotypes of a dimeric hybrid between ED3 and E, coli alkaline phosphatase. The discrimination by ED3 between serums infected by the homotypic DENV and uninfected serums varied with the serotype; it was maximal with the ED3 from DENV1 whatever the infecting serotype. Some ED3 domains discriminated between sérotypes of DENV. Potential applications are described
5

Connell, Bridgette. "Développement d'un test d'interaction entre la protéine d'enveloppe du VIH-1 (gp120) et les corécepteurs CCR5/CXCR4 par résonance plasmonique de surface : criblage et optimisation d'inhibiteurs de l'entrée virale." Phd thesis, Université de Grenoble, 2012. http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00721774.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Il est bien établi que la gp120 du VIH-1 se fixe aux héparane sulfate (HS) cellulaires, par le biais de la boucle V3 ce qui favorise l'infectivité virale. Cependant, une variété de polyanions solubles, conjugués à CD4 (mCD4-HS12) a des propriétés antivirales et a montré in vitro une activité contre le VIH-1 à de très faibles concentrations (nM). En raison de la complexité structurale des HS, le criblage d'oligosaccharides différenciellement sulfatés pour améliorer l'activité de la molécule serait trop difficile. En vue d'obtenir une molécule plus spécifique, de plus haute affinité et plus facile à produire, des peptides mimant les HS ont été synthétisés par nos collaborateurs. Notre but était de cribler ces peptides pour leur capacité à inhiber l'entrée de VIH-1. À cette fin, nous avons mis en place une plateforme permettant d'immobiliser CCR5 et CXCR4 solubilisés sur des biocapteurs (Biacore) pour cribler des molécules qui inhibent la liaison de gp120-CD4 aux corécepteurs. Pour contrôler le processus de solubilisation, CXCL12, le ligand naturel de CXCR4, a été injecté sur CXCR4 immobilisé. Les affinités des isoformes de CXCL12 (α et γ) pour CXCR4 ont été calculées dans les fourchettes de valeurs précédemment obtenues avec des techniques différentes, prouvant ainsi la fonctionnalité de notre système et nous permettant d'étudier les mécanismes de fixation de ces deux isoformes sur CXCR4 ainsi que leur régulation par HS. Le système a ensuite été utilisé pour cribler la capacité d'inhibition des peptides mimétiques du HS. Chaque peptide, [S(XDXS)n] contient des acides aminés qui imitent les groupes hydroxyles, carboxyles et sulfates des HS. Le peptide contenant des résidus sulphotyrosines, une fois conjugué à mCD4 (mCD4-P3YSO3), montre un IC50 de l'ordre du nM, pour l'inhibition simultanée de la liaison de gp120 aux HS, à CD4, aux anticorps, aux corécepteurs ainsi que l'infection par VIH-1 in cellulo. Il constitue le premier inhibiteur bivalent de l'entrée qui cible à la fois les virus R5 et X4 et le concept d'un peptide mimétique des HS se prête à une analyse structurale et fonctionnelle de la liaison des chaînes HS aux protéines, une nouvelle technique dans ce domain
6

Connell, Bridgette Janine. "Développement d'un test d'interaction entre la protéine d'enveloppe du VIH-1 (gp120) et les corécepteurs CCR5/CXCR4 par résonance plasmonique de surface : criblage et optimisation d'inhibiteurs de l'entrée virale." Thesis, Grenoble, 2012. http://www.theses.fr/2012GRENV013/document.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Il est bien établi que la gp120 du VIH-1 se fixe aux héparane sulfate (HS) cellulaires, par le biais de la boucle V3 ce qui favorise l'infectivité virale. Cependant, une variété de polyanions solubles, conjugués à CD4 (mCD4-HS12) a des propriétés antivirales et a montré in vitro une activité contre le VIH-1 à de très faibles concentrations (nM). En raison de la complexité structurale des HS, le criblage d'oligosaccharides différenciellement sulfatés pour améliorer l'activité de la molécule serait trop difficile. En vue d'obtenir une molécule plus spécifique, de plus haute affinité et plus facile à produire, des peptides mimant les HS ont été synthétisés par nos collaborateurs. Notre but était de cribler ces peptides pour leur capacité à inhiber l'entrée de VIH-1. À cette fin, nous avons mis en place une plateforme permettant d'immobiliser CCR5 et CXCR4 solubilisés sur des biocapteurs (Biacore) pour cribler des molécules qui inhibent la liaison de gp120-CD4 aux corécepteurs. Pour contrôler le processus de solubilisation, CXCL12, le ligand naturel de CXCR4, a été injecté sur CXCR4 immobilisé. Les affinités des isoformes de CXCL12 (α et γ) pour CXCR4 ont été calculées dans les fourchettes de valeurs précédemment obtenues avec des techniques différentes, prouvant ainsi la fonctionnalité de notre système et nous permettant d'étudier les mécanismes de fixation de ces deux isoformes sur CXCR4 ainsi que leur régulation par HS. Le système a ensuite été utilisé pour cribler la capacité d'inhibition des peptides mimétiques du HS. Chaque peptide, [S(XDXS)n] contient des acides aminés qui imitent les groupes hydroxyles, carboxyles et sulfates des HS. Le peptide contenant des résidus sulphotyrosines, une fois conjugué à mCD4 (mCD4-P3YSO3), montre un IC50 de l'ordre du nM, pour l'inhibition simultanée de la liaison de gp120 aux HS, à CD4, aux anticorps, aux corécepteurs ainsi que l'infection par VIH-1 in cellulo. Il constitue le premier inhibiteur bivalent de l'entrée qui cible à la fois les virus R5 et X4 et le concept d'un peptide mimétique des HS se prête à une analyse structurale et fonctionnelle de la liaison des chaînes HS aux protéines, une nouvelle technique dans ce domain
It is well-established that cell-associated Heparan Sulphate (HS) binds the V3 loop of gp120 of HIV-1 thus aiding in viral infectivity. However, a variety of soluble polyanions have antiviral properties once conjugated to CD4 and a CD4-conjugated HS (mCD4-HS12), showed nM activity against HIV-1 in vitro. Due to the structural complexity of HS, screening differently sulphated oligosaccharides to improve the molecule's activity would be too cumbersome, thus in order to obtain a more specific, higher affinity and easier to produce moiety, collaborators synthesized HS mimetic peptides. We aimed to screen these peptides and other anionic molecules for their capacity to inhibit HIV-1 entry. To this end we set-up a platform whereby solubilised CCR5 and CXCR4 were immobilized on biosensors (biacore) and used to screen for molecules that inhibited gp120-CD4 binding to the coreceptors. To control the solubilization process, CXCL12, the natural ligand of CXCR4, was injected over the immobilized CXCR4. The affinities of CXCL12 isoforms (α and γ) for CXCR4 were calculated within the ranges of values that have been previously described with different techniques, thus proving the functionality of our system and enabling us to investigate the binding mechanisms of these two isoforms with CXCR4 and their regulation by HS. The system was subsequently used to screen the inhibitory capacity of the HS mimetic peptides. Each peptide, [S(XDXS)n], contained amino acids that mimic the hydroxyl, carboxyl and sulphate groups on HS chains. The peptide containing sulphotyrosine residues, when conjugated to mCD4 (mCD4-P3YSO3), displayed nM IC50 for simultaneously inhibiting gp120 binding to HS, CD4, antibody, coreceptors and HIV-1 infection in vitro. This is the first bivalent entry inhibitor that targets both R5 and X4 viruses and the concept of a HSmimetic peptide lends itself to structural-functional analysis of HS chains binding to proteins, a novel technique in this field
7

Funk, Mathis. "Identification et caractérisation de deux nouveaux gènes d'enveloppes rétrovirales de type syncytine, capturés pour un possible rôle dans la structure atypique du placenta de hyène et l'émergence du placenta non-mammifère des lézards Mabuya." Thesis, Université Paris-Saclay (ComUE), 2018. http://www.theses.fr/2018SACLS106/document.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
Les syncytines sont des gènes d'enveloppes rétrovirales (env) capturés qui sont essentiels pour l'établissement du placenta chez les mammifères. Il a été proposé que la diversité des syncytines capturées explique pourquoi le placenta est l'organe le plus variable chez les mammifères. Ici nous avons employé deux approches pour étudier le lien entre la capture d'env et l'émergence et la diversité des structures placentaires. D'abord, nous avons étudié la placentation des Hyaenidae, les seuls carnivores à présenter un placenta très invasif hémochorial, comme l'humain. Comme tous les carnivores, les hyènes expriment la syncytin-Car1 précédemment décrite, mais nous avons identifié une nouvelle env, capturée uniquement chez ces dernières, que nous avons nommée Hyena-Env2. Ce nouveau gène est présent au même locus chez toutes les hyènes, ayant été capturé pendant la radiation de la famille. Il est non-fusiogène mais a néanmoins été conservé pendant plus de 10 millions d'années et est exprimé à l'interface materno-fœtale du placenta, ce qui en fait un gène candidat pour expliquer le passage à la placentation hémochoriale qui a eu lieu chez les Hyaenidae. Ensuite, nous avons cherché des gènes syncytine dans le genre non-mammifère Mabuya, des lézards vivipares présentant un type rare de placenta très complexe et proche de celui des mammifères. Nous avons identifié une env qui a été capturée et conservée dans ce genre depuis sa radiation, il y a 25 millions d'années. Ce gène, que nous avons appelé syncytin-Mab1, est capable d'induire la fusion cellule-cellule et est exprimé dans une couche de cellules fusionnées à l'interface materno-fœtale du placenta, deux propriétés canoniques de syncytine. Nous avons aussi identifié le récepteur de syncytin-Mab1, MPZL1, et avons montré que leur interaction induit son activation et sa phosphorylation. L'activation de MPZL1 a été liée à la migration et à l'invasion cellulaire, indiquant que cette interaction env-récepteur pourrait jouer un rôle dans l'invasion placentaire du tissu maternel observée chez les Mabuya. Pour conclure, la caractérisation de ces deux nouvelles env indique que les gènes de type syncytine ont pu jouer un rôle à la fois dans l'émergence du placenta de Mabuya et dans la structure atypique du placenta des hyènes, supportant la notion que la capture d'env est une force évolutive majeure
Syncytins are captured retroviral envelope genes (env) that are essential for the establishment of placental structures in mammals. The syncytins present in different mammalian families are highly diverse, resulting from distinct capture events, and it has been suggested that this might play a role in making the placenta the most diverse structure in mammals. Here we used two different approaches to investigate the links between env capture and emergence and diversity of placental structures. First, we investigated placentation in Hyaenidae, the only carnivorans that present a highly invasive hemochorial placenta, as is also found in humans. Hyenas express the previously identified syncytin-Car1 gene, as do all carnivorans, but we identified a new hyena-specific captured env that we named Hyena-Env2. This new gene is present at the same locus in all hyenas, having been captured during the radiation of this family. It is non-fusiogenic but still conserved over at least 10 million years of evolution and expressed at the materno-fetal interface in the hyena placenta, making it a candidate gene for explaining the endotheliochorial to hemochorial placental transition that occurred in Hyeanidae. Second, we searched for syncytin-like genes in the non-mammalian Mabuya lizards, which are viviparous and present a rare type of highly complex placenta that is very reminiscent of mammalian placentas. We identified an env gene that was captured and conserved in this genus since its radiation 25 million years ago. This gene, that we named syncytin-Mab1, is able to mediate cell-cell fusion in vitro and is expressed in a fused cell layer at the materno-fetal interface of the placenta in vivo, characteristic features of canonical mammalian syncytin genes. We also identified the cellular gene MPZL1 as the cognate receptor of syncytin-Mab1 and showed that their interaction induces activation and phosphorylation of the former. MPZL1 activation has been linked with cell migration and invasion, indicating that this env-receptor interaction could play a role in the placental invasion of maternal tissues observed in Mabuya. In conclusion, the characterization of these two novel env genes indicates that syncytin-like env might have played a role both in the emergence of the Mabuya placenta and the atypical placental structure of hyenas, reinforcing the notion that env capture is a major driving force in evolution
8

Chanel, Vos Chantal. "Etude du rôle de l' acide aminé histidine 230 dans la boucle ij de la protéine E1 du virus de la Forêt de Semliki dans la fusion membranaire virale." Paris 7, 2005. http://www.theses.fr/2005PA077060.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
9

Malicorne, Sébastien. "Recherche d’interactants du domaine immunosuppresseur des protéines d’enveloppe rétrovirales." Thesis, Université Paris-Saclay (ComUE), 2018. http://www.theses.fr/2018SACLS579.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
La plupart des virus ont développé des mécanismes de résistance ou de suppression du système immunitaire pour parvenir à infecter durablement leur hôte. Ces mécanismes demeurent encore imparfaitement connus. Un domaine immunosuppresseur (IS) a été identifié au niveau de la région transmembranaire des protéines d’enveloppe des rétrovirus endogènes ou infectieux. Ce domaine hautement conservé a été décrit par exemple comme inhibant l’activation lymphocytaire. Dans le laboratoire, il a été caractérisé en particulier via des expériences de rejet de cellules tumorales in vivo, ce qui a permis de définir des mutations inactivatrices. Afin de mieux comprendre les mécanismes de résistance des rétrovirus au système immunitaire, mes travaux de thèse ont porté sur l’identification de la ou des protéines capables d’interagir avec le domaine IS. Plusieurs approches cellulaires et moléculaires ont été développées, basées pour la plupart sur l’utilisation de sondes fluorescentes obtenues par synthèse chimique, constituées des domaines IS provenant de différents rétrovirus. Dans un premier temps, les cellules du système immunitaire qui lient les protéines virales ont été identifiées : les lymphocytes B et les cellules myéloïdes (monocytes, cellules dendritiques et macrophages). Dans un second temps, des expériences de co-immunoprécipitation et de chromatographie d’affinité couplées à la spectrométrie de masse ont été réalisées dans le but d’identifier sur ces cellules les protéines membranaires responsables de ces liaisons. Plusieurs agents de couplages chimiques ont été utilisés afin de maintenir les liaisons domaine IS - protéine de faibles affinités. En raison de résultats non-reproductibles obtenus au cours de ces expériences, des tests de liaison du domaine IS sur des cellules transfectées avec des banques d’ADNc, ou lors d’expériences de double hybride ont été réalisées. Ces deux approches ont permis d’identifier des protéines membranaires potentiellement impliquées dans la liaison du domaine IS : les protéines X1 et X2. Les co-transfections de vecteurs d’expression du domaine IS et de X2 ont mis en évidence des interactions protéiques au cours d’expériences de co-immunoprécipitation et de microscopie confocale, en particulier avec le domaine IS du rétrovirus HIV-1. Concernant X1, sa transfection induit la liaison cellulaire des domaines IS de HERV-W et MLV. En revanche, aucune interaction directe entre X1 et le domaine IS n’a pu être démontrée, notamment dans des expériences de co-immunoprécipitation et de microscopie confocale.La découverte des protéines membranaires qui interagissent avec le domaine IS demeure un enjeu critique pour la compréhension des voies de signalisation et de transcription qui permettent aux rétrovirus d’exercer leur effet sur le système immunitaire, l’objectif de ces travaux étant d’identifier à terme des nouvelles cibles thérapeutiques.En conclusion, même si des travaux complémentaires demeurent nécessaires, les protéines X1 et X2 pourraient contribuer à l’immunosuppression rétrovirale
Most viruses have developed mechanisms of resistance or suppression of the immune system to achieve lasting infection of their host. These mechanisms are still imperfectly known. An immunosuppressive (IS) domain has been identified in the transmembrane region of envelope proteins of endogenous or infectious retroviruses. This highly conserved domain has been described, for example, as inhibiting lymphocyte activation. In the laboratory, it has been characterized by tumor cell rejection experiments in vivo, which has made it possible to define inactivating mutations. In order to better understand the mechanisms of resistance of retroviruses to the immune system, my thesis focused on the identification of the protein(s) interacting with the IS domain. Several cellular and molecular approaches have been developed, based for the most part on the use of fluorescent probes obtained by chemical synthesis, consisting of IS domains from different retroviruses. At first, immune system cells that bind viral proteins have been identified: B cells and myeloid cells (monocytes, dendritic cells and macrophages). In a second step, co-immunoprecipitation and affinity chromatography coupled to mass spectrometry were performed to identify on these cells the membrane proteins responsible for these bonds. Several chemical coupling agents have been used to prevent detachment of low affinity binding between proteins and the IS domain. Due to non-reproducible results obtained during these experiments, IS domain binding assays on cells transfected with cDNA libraries, or in double hybrid experiments were performed. These two approaches made it possible to identify membrane proteins potentially involved in the binding of the IS domain: the X1 and X2 proteins. Co-transfections of IS domain and X2 expression vectors demonstrated protein interactions in co-immunoprecipitation and confocal microscopy experiments, particularly with the IS domain of the HIV-1 retrovirus. Concerning X1, its transfection induces binding of the IS domains of HERV-W and MLV on cells membrane. On the other hand, no direct interaction between X1 and the IS domain could be demonstrated, especially in co-immunoprecipitation and confocal microscopy experiments.The discovery of membrane proteins that interact with the IS domain remains a critical issue for understanding the signaling and transcription pathways that allow retroviruses to exert their effect on the immune system, the aim of this work being to identify new therapeutic targets.In conclusion, although further work is still needed, the X1 and X2 proteins may contribute to retroviral immunosuppression
10

Morin, Benjamin. "Etude structurale et fonctionnelle de protéines de virus à ARN impliquées dans la réplication virale et la réponse cellulaire à l'infection." Aix-Marseille 2, 2009. http://theses.univ-amu.fr.lama.univ-amu.fr/2009AIX22102.pdf.

Повний текст джерела
Стилі APA, Harvard, Vancouver, ISO та ін.
Анотація:
A l’heure actuelle, les études structurales et fonctionnelles sur les virus émergents se limitent à quelques virus dont l’impact sociétal est établi et prévisible. Pourtant, le monde des virus à ARN est très vaste, et présente des potentialités d’émergences en pleine augmentation. Au cours de mon doctorat, j’ai étudié 2 types de protéines impliquées dans la réplication de tels pathogènes viraux. La protéine L des virus à ARN négatif (ARN(‐)) est la polymérase indispensable à la transcription et à la réplication de leur génome. Du fait de la difficulté de production de ces protéines sous forme entière, très peu de données structurales et fonctionnelles sont disponibles. J’ai alors recherché des domaines solubles de ces protéines et résolu la première structure cristallographique d’un domaine d’une protéine L. J’ai ensuite démontré que celui‐ci est un domaine de type endonucléase présent dans l’ensemble des virus à ARN(‐) segmenté, et probablement impliqué dans la stabilisation des ARN messagers viraux. Ces résultats font alors de ce domaine une cible majeure pour la recherche d’antiviraux dirigée spécifiquement contre ces virus. Lors d’une infection virale, la cellule est capable de mettre en place des réponses antivirales, dont la voie de réponse à l’interféron (IFN) via l’oligoadénylate synthétase (OAS)/Ribonucléase L(RNase L). Cependant, les virus ont des moyens de se protéger contre la réponse cellulaire à l’infection. Les connaissances actuelles sur les domaines macro viraux suggèrent qu’ils pourraient interagir avec des 2’‐5’ oligoadénylates (2‐5As), effecteurs de cette voie de réponse à l’IFN. J’ai alors mis en place une méthode de production à grande échelle des 2‐5As, puis cristallisé le domaine macro nsp3 du virus Chikungunya en complexe avec un trimère de 2‐5A. Ces travaux ouvrent une voie de recherche sur les relations entre les virus et un des mécanismes de défense contre l’infection virale, la voie OAS/RNase L
The structural and functional studies of emergent viruses are restricted to few viruses whose overall impact is already established and predictable. Though, the RNA virus world is incredibly wide and increasingly presents new possibilities of emerging pathogens. During my PhD I studied 2 types of proteins involved in replication of these interesting viral pathogens. The L protein of negative strand RNA viruses ((‐)RNA) is the essential RNA polymerase for transcription and replication of the viral genome. Because of the difficulty of producing crystals of the entire protein, very few structural and functional data are available. I generated and studied soluble domains of these proteins and solved the first crystallographic structure of a L protein. I found that it harbors an endonuclease fold conserved in all segmented (‐)RNA viruses, with a putative role in stabilization of viral mRNAs. These results make this domain a suitable target for antiviral research specifically directed against these viruses. During a viral infection the cell is able of generate an antiviral response, the Interferon (IFN) response pathway, which occurs via oligoadenylate synthetase (OAS) /Ribonuclease L (RNase L) involvement. However, viruses use different ways to protect themselves from this cellular response. The actual knowledge on the conserved viral macro domains suggests that they could interact with 2’‐5‘ oligoadenylates (2‐5As), which are signalling molecules in the induction of the IFN response pathway. I developed a method to produce 2‐5As on a large scale. Then I crystallized the macro nsp3 domain of Chikunguya virus in complex with a 2‐5A trimer. These studies open perspectives of research about the relation between viruses and one of the defense mechanism against viral infection, that involving OAS and RNase L

До бібліографії
Current page language: Ukrainian.
You might want to see the page in this language: English.
Change language